lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
AEF Emploi (Accompagnement de l’Effort de Formation) : accompagner la formation des salariés

31 mai 2018

AEF Emploi (Accompagnement de l’Effort de Formation) : accompagner la formation des salariés

L’AEF Emploi (accompagnement de l’effort de formation) est un dispositif, via le FAFSEA, qui aide financièrement les entreprises de moins de 11 salariés à recruter et à former.

Situation paradoxale : alors que le besoin de main d’œuvre est grandissant dans les exploitations, les agriculteurs peinent parfois à recruter : le salarié n’a pas le diplôme souhaité, peu ou pas d’expérience en agriculture, manque de polyvalence entre élevage et machinisme,... L’embauche devient alors pour beaucoup un casse-tête. Pourtant parfois il ne manquerait qu’une petite formation en interne par le ou les employeurs pour rendre plus autonome et plus efficace le salarié.

Depuis peu, le FAFSEA propose aux entreprises adhérentes de moins de 11 salariés, un accompagnement pour pallier les difficultés d’inadéquation des compétences des candidats aux postes proposés. Avec l’appui d’un prestataire agréé, l’ADPSA en Aveyron, l’employeur peut assurer la formation professionnelle du salarié.

Cette mesure est accessible aux entreprises de moins de 11 salariés (exploitation en individuelle, en société, groupements d’employeurs, CUMA,...), elle concerne des CDD à temps plein d’une durée supérieure à 6 mois ou à des CDI à temps plein. Le nombre d’aides liées aux personnes recrutées n’est pas limité.

L’AEF Emploi permet la prise en charge des frais liés au projet de formation, l’intervention du prestataire référencé par le FAFSEA, la prise en charge de la rémunération pour les 200 heures de formation interne, et la prise en charge du temps passé par l’employeur ou un salarié tuteur pour assurer la formation interne pour un montant global de 6 700 €.

En cas de départ précoce du salarié, l’entreprise conserve le bénéfice financier du dispositif, de 3 015 €, à partir du moment où le salarié a bien été formé.

L’AEF Maintien dans l’emploi fonctionne à l’identique de l’AEF Emploi mais concerne le maintien dans l’emploi des salariés en CDI dans les entreprises rencontrant des difficultés économiques passagères ou liées à des circonstances exceptionnelles. Le dispositif permet alors de former les salariés pendant les périodes d’inactivité de l’entreprise.

L’accompagnement administratif du dossier de demande d’aide soumis à agrément FAFSEA, se déroule sur rendez-vous, avec un suivi du début à la fin du dispostif.

Infos : Virginie Douet, espace emploi : virginie.douet@fdsea12.fr ou au 05 65 73 79 84

Les employeurs l’ont adopté !

Jean Salelles du groupement d’employeurs de la coopérative Jeune Montagne. Le GE a utilisé l’AEF Emploi pour 2 de ses 5 salariés : «Sur nos exploitations, nous recherchons de plus en plus la polyvalence chez les salariés avec un savoir-faire aussi bien au niveau de la traite, que des systèmes d’alimentation, de l’utilisation du matériel,... d’autant que les fonctionnements et pratiques diffèrent selon les exploitations. Mais ce n’est pas facile à trouver ! Ces dernières années, nous avions pris l’habitude au sein du conseil d’administration du GE de «tester» les salariés à l’embauche pendant un mois puis nous nous retrouvons pour évaluer leurs compétences de façon à cibler les points à améliorer dans l’acquis des compétences. Nous avions donc un fonctionnement un peu similaire du dispositif AEF Emploi.

Lorsque nous avons recruté ces dernières années, le salarié avait un profil davantage «vacher» avec quelques lacunes dans l’utilisation et la conduite du matériel. Nous nous sommes rapprochés du service emploi pour nous accompagner dans sa formation. Ce dispositif nous a permis de mieux cadrer les choses avec une fiche d’évaluation écrite, un système qui implique davantage les membres du GE dans la formation. Avec qui plus est, un appui financier qui va nous permettre de perfectionner la formation de nos salariés pour plus d’efficacité. Le salarié, grâce à cette formation a permis de s’adapter à nos différents systèmes, d’être plus à l’aise et pour les adhérents, c’est l’occasion de cibler la formation du jeune sur l’alimentation, la traite, des postes clés. Ca permet aussi de ne rien mettre de côté !».

Lionel Fraux, du groupement d’employeurs des 2 clochers à Saint Santin : «Nous sommes 12 exploitations membres du GE qui existe depuis plus de 20 ans. Suite à l’installation de notre salarié, nous recherchions à recruter de nouveau. Mais nous avons eu beaucoup de mal à trouver une personne qui puisse correspondre aux profils diversifiés de nos exploitations (bovins lait, viande, porcs, palmipèdes). Les candidats n’étaient pas forcément issus du milieu agricole. Nous avons décidé de tenter l’expérience avec un jeune de 27 ans titulaire d’un BEPA équin. Il n’avait donc pas de formation ni d’expérience spécifique dans nos types d’élevage et Virginie Douet de l’espace emploi nous a orientés vers l’AEF Emploi. Nous avons réalisé un état des lieux, avec le salarié, Virginie, une formatrice de l’ADPSA et moi-même sur les besoins du GE et les compétences de notre salarié, l’idée étant de cibler la formation sur ce qu’il ne maîtrise pas.

Nous sommes tous conscients qu’il faudra que chacun s’investisse, salarié comme adhérents pour que la formation réussisse, mais tout le monde est volontaire. A mi parcours, nous aurons un nouvel entretien pour faire le point ainsi qu’à la fin des 6 mois pour le bilan. Je veux être optimiste mais je suis aussi réaliste, il faudra du temps. Ce dispositif est un bon coup de pouce, nous diminuerons ainsi le coût de la journée pour les adhérents en contre-partie du temps qu’ils auront investi dans la formation du salarié. A mon avis, le jeu en vaut la chandelle ! A l’heure où l’agriculture a besoin de main d’œuvre, je pense que nous devrions aussi travailler sur la mise en valeur du métier de salarié agricole et lever les a priori».

Adeline Canac, d’un groupement de trois employeurs sur le secteur de Durenque : «Nous avons démarré notre GE en février, tout récemment donc, avec l’embauche d’un salarié à temps plein. Nous avons entendu parler du dispositif de formation AEF Emploi par l’espace emploi et Virginie Douet qui nous a intéressé. Nos exploitations ont en effet des profils différents (ovins lait, bovins lait et méthanisation) et le salarié avait besoin d’acquérir certaines compétences spécifiques à ces systèmes.

Nous venons tout juste de démarrer, tout se passe très bien, chacun s’investit bien dans le parcours de formation, le suivi est clair. Nous avons ainsi commencé par de la formation à la conduite, au semis, à l’attention du troupeau, à la traite,... C’est un dispositif intéressant pour les employeurs qui contribue ainsi à former leur salarié pour plus d’efficacité mais aussi pour le salarié qui ainsi, acquiert un certain nombre de compétences, pour valoriser son emploi».

Recueillis par Eva DZ