lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus Aveyron

30 Novembre 2022 | Actus Aveyron

Concours des Bœufs de Noël à Laissac samedi 3 décembre

L’association du marché aux bestiaux de Laissac organise son traditionnel concours des Bœufs de Noël samedi 3 décembre. La 12ème édition accueillera un peu plus de 300 animaux, triés sur le volet pour offrir le meilleur de la viande de bœuf aux consommateurs pour les fêtes de fin d’année.

«Le top du top !» c’est ce à quoi s’attendent les organisateurs du concours des Bœufs de Noël à Laissac. Samedi 3 décembre, sur le foirail, un peu plus de 300 animaux de races allaitantes seront proposés à la vente. Issus de 82 élevages de l’Aveyron bien sûr mais aussi des départements alentours, Cantal, Lozère, Tarn, Lot et Haute-Garonne, fidèles à cette vitrine de l’élevage allaitant de la grande région.

Le top du top est annoncé

Si cette année, le nombre d’animaux inscrits est un peu moins important que les autres années, Bernard Fabre, co-président avec Anne Mercadier de l’association du marché aux bestiaux de Laissac, aux manettes de ce concours, n’y voit pas là un inconvénient : «La sécheresse a poussé les éleveurs à vendre plus tôt leurs animaux, la flambée du coût de l’aliment ne les a pas encouragés à engraisser leurs bêtes. A cela s’ajoute une hausse des cours en maigre... Mais je pense que ces facteurs peuvent être positifs pour notre concours». Il s’en explique : «Les éleveurs participants ont sélectionné leurs meilleurs animaux, ils ont opéré un tri dans les bêtes qu’ils ont choisies d’engraisser et de présenter au concours. Je pense que le niveau du concours sera donc plus haut que jamais dans le sens où ce seront les meilleurs sujets qui vont concourrir : le top du top !». Comprenez, les animaux plutôt moyens n’ont pas été gardés pour l’engraissement étant donné le prix élevé de l’aliment et la bonne tenue des cours du maigre... «Tout cela est de bon augure pour nos acheteurs fidèles qui recherchent des produits haut de gamme à commercialiser pour les fêtes de fin d’année», avance Bernard Fabre. Et de s’appuyer sur un autre phénomène : «Etant donné la rareté et le prix élevé de certains produits de fête, je pense au foie gras ou au poisson par exemple, je pense que la viande de bœuf a sa carte à jouer sur les menus de fêtes».

Six champions aux enchères

Une bonne nouvelle pour le concours des Bœufs de Noël de Laissac, devenu un incontournable dans le calendrier des concours d’animaux de boucherie en France, quelques semaines avant les fêtes de fin d’année. En 12 éditions, il a réussi à faire sa place dans le planning des acheteurs du grand sud tant pour les étals des boucheries traditionnelles que les rayons boucherie des GMS de la grande région méditerranéenne notamment.

Samedi 3 décembre, les éleveurs pourront amener leurs animaux entre 5h30 et 7h30. Puis les opérations du jury se dérouleront sur la matinée, à partir de 9h. Les membres détermineront les six champions qui seront proposés aux enchères (un par race et la grande championne) dès 14h. La vente aux enchères sera animée par Bernard Guibbaud spécialiste en la matière. Et sera suivie de la vente générale.

Côté animations, un groupe musical animera le foirail et les rues de Laissac pendant l’après-midi et le caricaturiste Daf sera également présent pour des réalisations gratuites. «Nous avons la chance de pouvoir compter sur le soutien du personnel municipal pour la préparation de cette journée, qui mobilise le jour J autour d’une quarantaine de bénévoles. Tous sont engagés pour faire de ce concours des Bœufs de Noël, un rendez-vous réussi», note Bernard Fabre.

Rendez-vous samedi 3 décembre à Laissac ! A noter l’ouverture de tous les restaurants de Laissac qui proposeront un menu autour du bœuf bien sûr !

Eva DZ

boeufs+noel+laissac+boucherie+encheres

29 Novembre 2022 | Actus Aveyron

Démo d’un robot pour nettoyer les panneaux solaires

Jeudi 1er décembre à 10h, une démonstration d’un robot de nettoyage des panneaux photovoltaïques aura lieu à Combecave sur la commune de Réquista, chez François et Gérard Cannac avec le concours de la société NRI et en partenariat avec la FDCUMA.

Crédit photo : société NRI

22 Novembre 2022 | Actus Aveyron

Merci qui ? Merci les Agri, 2ème édition ce week-end au Monastère

Samedi 26 et dimanche 27 novembre, les JA de l’Aveyron donnent rendez-vous au grand public pour la deuxième édition de Merci qui ? Merci les agri !

Evénement gourmand, festif et ludique, les JA 12 renouvellent Merci qui ? Merci les agri ! Leur grand événement annuel de communication envers le grand public. La deuxième édition se déroulera au Monastère, à la salle polyvalente, à deux pas de Rodez. «Communiquer sur l’agriculture, le métier d’agriculteur et la diversité des productions aveyronnaises est l’une de nos missions. Parce que notre métier reste assez peu connu voire incompris par de nombreux consommateurs, nous avons à cœur d’entretenir ce lien avec eux», avance Michaël Garrigues, co-président de JA 12.

Pour les séduire, l’équipe JA a concocté un joli programme d’animations. Dès le samedi soir à 19h, trois concerts sont au menu dont celui d’un JA agriculteur musicien, Nicolas Fanjaud suivi du groupe Twenty June puis de La Deryves. Les échanges pourront démarrer autour d’un aligot-saucisse !

La journée du dimanche sera entièrement consacrée aux animations de 10h à 18h, que les JA ont étoffées depuis la première édition. Après le petit-déjeuner aux tripoux à 8h, les bénévoles, une cinquantaine sur l’ensemble du week-end, se répartiront les animations. «Nous avons imaginé des animations à la fois ludiques et gourmandes pour faire (re)découvrir leur métier et partager notre passion», détaille Michaël Garrigues. Il cite pêle-mêle une immersion dans un tracteur, une salle de traite, une bergerie ; un escape game pour déjouer une énigme à la ferme, une mini-ferme pour voir de près les animaux, un parcours pour s’essayer aux gestes des éleveurs, un tracteur pour prendre la place du conducteur mais aussi des courses de tracteurs à pédales, des mini-jeux... Et un concours de cuisine pour valoriser les produits issus des productions aveyronnaises avec notamment à l’honneur le Veau d’Aveyron et du Ségala avec l’IRVA et les fromages des Bergers du Larzac. L’événement sera aussi l’occasion de fêter les 2 ans du podcast Dans leurs bottes, lancé par JA 12. Un anniversaire marqué par un invité de choix pour les 2 ans, le ministre de l’agriculture (lire ci-dessous).

Raclette géante

Pour le déjeuner de midi, les producteurs de Mont Lait ont été invités à préparer une raclette géante accompagnée de charcuteries élaborées à l’atelier de transformation du lycée La Roque (sur réservations).

«A travers toutes ces animations, notre défi est de toucher le grand public, lui faire connaître et l’aider à comprendre notre métier, notre façon de travailler», argumente Michaël Garrigues. Et après une première édition marquée par la neige, les JA 12 espèrent que cette année, le public viendra nombreux à leur rencontre pour partager de bons moments de convivialité.

Les JA du canton de Rodez ont fait défiler les tracteurs décorés pour annoncer Merci qui ? Merci les Agri, vendredi 18 novembre en soirée (photo JA 12).

Eva DZ

Réservations repas : 06 87 62 58 15 ou ja.aveyron@ja12.fr

ja+merci+qui+agri

21 Novembre 2022 | Actus Aveyron

80 jeunes s'essaient au pointage d'animaux à La Roque

Vendredi 25 novembre à partir de 9h30, le lycée agricole La Roque organise la finale départementale du Concours de Jugement d’Animaux par les Jeunes (CJAJ) pour l’espèce bovine.

Cette compétition réunit environ 80 jeunes de 15 à 25 ans (élèves, étudiants, apprentis de l'enseignement agricole).

Ce concours de jugement d'animaux reproducteurs par des jeunes permet de valoriser leur aptitude au pointage et à l’appréciation morphologique des reproducteurs bovins. Deux objectifs complémentaires sont recherchés :

- Contribuer à sensibiliser les jeunes (élèves de l'enseignement agricole, jeunes agriculteurs, aides familiaux...) à l'importance de la description et de l'appréciation morphologique des animaux dans le travail de sélection et pour le revenu de l'éleveur,

- Appuyer les actions de formation professionnelle réalisées dans ce domaine aussi bien par les Organismes de Sélection et syndicats de races que par les établissements d'enseignement agricole, les instituts techniques, les établissements départementaux de l'élevage.

L'épreuve du CJAJ est appelée trophée du meilleur pointeur de race (TMPR). Chaque élève juge deux vaches appartenant à une des 5 races au choix : Aubrac, Brune, Limousine, Montbéliarde ou Prim’ Holstein, en partenariat avec les syndicats de races du département. Leurs réponses seront comparées à celles d'un jury de référence.

Les prix seront remis aux lauréats en suivant par les éleveurs, sponsors et responsables professionnels.

Les meilleurs pointeurs des races bovines représenteront l’Aveyron au Concours Général Agricole lors du Salon International de l’Agriculture à Paris (du 25 février au 5 mars 2023).

La rédaction

18 Novembre 2022 | Actus Aveyron

Journée technique Prim’Holstein le 24 novembre pour gagner en autonomie face à l’inflation

Prim’Holstein Aveyron organise sa traditionnelle journée technique départementale jeudi 24 novembre à Luc La Primaube. La quinzième du nom sera consacrée à «l’autonomie fourragère et protéique : comment piloter son exploitation face à l’inflation ?».

Depuis 15 ans, fin novembre, l’association Prim’Holstein Aveyron a pris l’habitude de réunir ses adhérents mais aussi plus largement tous les éleveurs bovins lait du département et parfois des alentours, autour d’une thématique technique d’actualité. Stress thermique, robotisation, alimentation, enjeux de la production laitière, aménagement des bâtiments, confort des animaux... Les sujets ne manquent pas et les éleveurs sont nombreux chaque année à répondre à l’invitation de Prim’Hosltein Aveyron. «Nous avons encore en mémoire de très bons échanges lors de ces journées techniques qui ont marqué plus d’un participant !», sourit Alexandre Tayac, éleveur membre de l’association PH12 qui a pris le relais de Jean-François Alary dans l’organisation de ce rendez-vous. «Chaque thème est validé par le bureau de l’association en fonction de l’actualité mais aussi des intervenants que l’on peut solliciter», explique l’éleveur.

Cette année, dans un contexte où les charges augmentent fortement sur les exploitations, où les sécheresses se succèdent, où les éleveurs sont confrontés à des problèmes de disponibilités de certains intrants... plus que jamais, ils sont en recherche de solutions pour améliorer leur autonomie tant fourragère que protéique. «Nous nous sommes intéressés aux axes de travail autour de l’autonomie fourragère et protéique sur nos exploitations face à l’inflation», confirme Alexandre Tayac.

Pour alimenter la réflexion, l’association Prim’Holstein Aveyron a invité Gilles Planche, de la société SAS Mathioux Yan. Ce nutritionniste indépendant, l’un des premiers à se lancer en France, travaille avec de nombreux agriculteurs sur l’autonomie de leurs systèmes, il s’appuiera donc sur des exemples concrets de travaux menés sur des exploitations. Il présentera notamment les différentes espèces pouvant être mises en place pour améliorer son autonomie tant fourragère que protéique, mais aussi les modes et stades de récoltes nécessaires pour arriver à des fourrages de haute qualité. Il donnera aussi quelques éléments d’actualité sur le prix du soja et son évolution. Enfin il fera un point plus spécifique sur l’alimentation des génisses, leurs besoins, leurs objectifs de croissance... en lien toujours avec le contexte inflationniste.

«Comme pour chacune de ces journées, nous laissons une large part aux échanges avec l’intervenant et entre les participants», ajoute Alexandre Tayac. Des discussions qui pourront se poursuivre au moment du déjeuner.

Petit bonus, Gilles Planche met à la disposition des éleveurs qui le souhaitent, un outil pour analyser les fourrages en instantané. De fait, les participants pourront apporter un échantillon de leurs fourrages qui pourra être testé l’après-midi. «Nous espérons une grosse affluence pour cette journée qui traite d’un sujet qui concerne tout le monde», avance Alexandre Tayac. «Nous espérons aussi qu’elle apportera des réponses aux questions des producteurs de lait et les aidera à mieux gérer leur système d’élevage dans ce contexte difficile», appuie-t-il. Cette journée technique départementale initiée par Prim’Holstein Aveyron touche bien plus que les producteurs de lait dans cette race : «Depuis 15 ans nous avons misé sur l’ouverture des participants autour de sujets qui nous concernent tous, quelle que soit la race laitière, et quelle que soit notre zone géographique», complète Alexandre Tayac, heureux de recevoir des éleveurs de Lozère par exemple. L’occasion aussi de donner un nouveau souffle à toute la filière laitière du bassin de production.

Eva DZ

Inscriptions pour le repas avant le 21 novembre auprès d’Alexandre Tayac par SMS : 06 12 78 67 06 (donner nom et nombre de repas)

prim+holstein+autonomie+fourrage+protéique

Précédents articles

17 Novembre 2022 | Pneumatique «3 litres de réduction de consommation»
17 Novembre 2022 | La forêt, un élément de diversification
15 Novembre 2022 | Trois jours de Festa autour des foies gras et salaisons !
11 Novembre 2022 | Une expo sur la ganterie depuis la bergerie à Nant !
10 Novembre 2022 | CUMA de Flavin 20 ans de coopération fêtés
09 Novembre 2022 | Prix du lait : une nouvelle remorque bâchée près de l'aéroport
03 Novembre 2022 | Association Bœuf Fermier Aubrac Label Rouge L’heure est à la mobilisation de tous !
03 Novembre 2022 | Concours officiel des miels Les lauréats
03 Novembre 2022 | Rignac et Pays Rignacois 36 heures pour faire avancer un projet entrepreneurial
27 Octobre 2022 | Assises de l'eau : vers une feuille de route début 2023
26 Octobre 2022 | Première visite agricole pour le nouveau préfet
25 Octobre 2022 | «Pas de prix, pas de lait» : nouvelle action FDSEA - JA
24 Octobre 2022 | Congrès de l'Anem : les urgences qui s'imposent
21 Octobre 2022 | Près de 90 miels en compétition à Baraqueville ce samedi 22 octobre
20 Octobre 2022 | Vendanges : la sécheresse n’empêchera pas un bon millésime !
19 Octobre 2022 | Le CNGRA statue sur les pertes sécheresse
14 Octobre 2022 | Concours départemental Aubrac ce samedi 15 octobre au pied des pistes à Brameloup
13 Octobre 2022 | Des étudiants vétérinaires reçus en Aveyron
11 Octobre 2022 | Festibœuf : carton plein !
10 Octobre 2022 | Le Pérail en passe d’obtenir l’IGP
07 Octobre 2022 | Indice des fermages : les raisons de la hausse
06 Octobre 2022 | Concours cantonal Aubrac à Sainte Geneviève sur Argence Un concours pluvieux mais heureux !
06 Octobre 2022 | FDSEA et FNPL mécontentes de Sodiaal et Leclerc
01 Octobre 2022 | Sécheresse et EGALIM 2 : il y a urgence à agir !
30 Septembre 2022 | Festiboeuf : de retour les 7 et 8 octobre
Voir toutes les archives