lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus Aveyron

20 Mai 2022 | Actus Aveyron

Influenza aviaire : mise en place d’une zone de contrôle temporaire

Le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), de sous-type H5N1, a été confirmé par le laboratoire de l’ANSES le 17 mai dernier, sur un vautour trouvé mort dans un nid sur la commune de Veyreau dans l’Aveyron. Le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène, de sous-type H5N1, circule activement en Europe depuis des mois. Initialement introduit par les oiseaux migrateurs, ce virus s’est répandu parmi les élevages de volailles en France. Il est à l’origine d’importantes mortalités chez les oiseaux (toutes espèces confondues).

Pour prévenir la diffusion du virus, le préfet de la Lozère et la préfète de l’Aveyron ont mis en place une zone de contrôle temporaire (ZCT) d’un rayon de 5 km autour du lieu de découverte du vautour infecté. Cette ZCT a pour but de protéger les oiseaux des élevages professionnels et des particuliers. Elle n’a pas vocation à réguler les conditions de vie des vautours.

Des mesures sanitaires et des restrictions des mouvements de volailles et des autres oiseaux détenus et de leurs produits ont ainsi été définies par arrêté préfectoral pour une durée minimale de 21 jours. L’objectif est d’éviter la transmission de la maladie de la faune sauvage vers les oiseaux détenus (élevages de volailles, basse-cours, oiseaux d’agrément) par l’application stricte de mesures de biosécurité dans les élevages et par la mise à l’abri en bâtiment ou en extérieur protégé des oiseaux captifs.

Pour l’Aveyron, la totalité du territoire des communes suivantes est concernée par la zone réglementée (ZCT) : Mostuejouls (12160), Peyreleau (12180), Saint-André-de-Vézines (12211) et Veyreau (12294).

Les principales mesures sanitaires à respecter dans cette zone spécifique sont les suivantes :

• le recensement de tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs, y compris d’ornement,

• la mise à l’abri des volailles et oiseaux captifs, y compris les volailles de basses-cours,

• la visite de tous les élevages commerciaux par un vétérinaire sanitaire ou les services de la direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP),

• le renforcement des mesures de biosécurité, notamment de la désinfection des véhicules entrant ou sortant des élevages d’oiseaux,

• l’interdiction des mouvements de volailles et autres oiseaux captifs, sauf dérogation,

• l’interdiction de lâcher de gibier à plumes dans le milieu naturel,

• le renforcement de la surveillance de l’avifaune sauvage.

Source : préfecture

19 Mai 2022 | Actus Aveyron

Cause commune pour lutter contre les pullulations de rats taupiers

Jeudi 19 mai, la préfète de l’Aveyron a répondu à l’invitation de la profession agricole, Valérie Michel-Moreaux a pu mesurer sur le terrain, l’impact des dégâts causés par les campagnols terrestres sur les prairies de l’Aubrac. La représentante de l’Etat est venue aussi écouter les témoignages des éleveurs impactés, dont celui de Laurent Lemmet qui l’accueillait sur l’une de ses parcelles. Entourés de nombreux agriculteurs du territoire, des représentants des syndicats agricoles, de la Chambre d’agriculture mais aussi des élus du territoire (maires, conseillers départementaux, élus de la Communauté de communes, député et sénateur), les services de l’Etat (préfecture, DDT, DRAAF) ont entendu aussi le message de la FDGDON porté par son président, Johan Bouges. «Tous les acteurs de ce territoire, agriculteurs, PNR de l’Aubrac, responsables agricoles, élus... nous voulons qu’enfin se mette en place une action coordonnée, collective entre tous, pour lutter contre le désastre que nous vivons», a-t-il avancé, évoquant même un fléau.

Tour à tour, chacun a pris la parole pour témoigner de l’impact de ces pulullations de rats taupiers tant économique, que sanitaire, qu’environnemental... atteignant le moral des éleveurs très inquiets pour l’avenir. La préfète a assuré les participants, venus nombreux, preuve que la cause est grave, des soutiens des services de l’Etat et de sa volonté de mener une bataille collective contre ce sujet des campagnols terrestres, «sérieux, très sérieux même». «Il est important que chacun ne porte pas ce dossier isolément mais bien que chacun partage ses informations pour une connaissance approfondie du sujet : il est important que nous comprenions ce qui se passe, comment ça se passe... pour mettre en place des moyens de lutte les plus efficaces possibles. Nous sommes capables nous aussi de gérer ce problème ensemble, comme cela se fait dans d’autres départements», a avancé la préfète. Elle a donné rendez-vous à l’ensemble des acteurs concernés «dans les toutes prochaines semaines», pour faire un point sur l’avancement des travaux.

Eva DZ

rats+campagnols+degats+prefet+aubrac

18 Mai 2022 | Actus Aveyron

Week-end de transhumance sur l'Aubrac

La foule sera de retour dans le petit hameau d’Aubrac pour accompagner les troupeaux qui montent en estives. A partir du jeudi 19 mai, les animations sont nombreuses pour contenter les milliers de visiteurs et leur faire découvrir le plateau de l’Aubrac et ses nombreux atouts. La Fête de la Vache Aubrac en Transhumance est de retour avec son public qu’elle attend nombreux !

Une édition du renouveau, c’est ainsi que les membres de l’association Traditions en Aubrac qui pilote la Fête de la Transhumance à Aubrac qualifient cette 41ème édition. Les sept élevages transhumants accompagnés des attelages vont retrouver leur public dimanche 22 mai. Et les visiteurs sont annoncés très nombreux pour ce retour. Les réservations sont déjà complètes depuis plusieurs mois... De quoi réjouir les organisateurs et les bénévoles remobilisés qui espèrent que la météo sera aussi au rendez-vous.

N’ayant pu fêter les 40 ans de l’événement pour cause de crise sanitaire, l’association Traditions en Aubrac, désormais présidée par Christian Bonal, qui a pris le relais de Serge Niel cet hiver, souhaite «se rattrapper» cette année avec de nouvelles animations au programme. Pour répondre à une demande des visiteurs, en recherche de contacts directs avec les éleveurs, elle va désormais proposer une halte supplémentaire, le jour de la fête, sur l’estive de Fontanilles, face au lac des Moines, à quelques encablures du village d’Aubrac où les élevages transhumants feront une pause pour prendre le temps d’échanger avec les visiteurs après leur arrêt sur la place d’Aubrac : l’élevage Puech de Rodelle y stationnera à 11h, l’élevage Bonal de Saint Côme d’Olt à 12h30, l’élevage Vieillescazes de Bozouls à 13h, l’élevage Rames d’Espalion à 15h et l’élevage Berthier de Gabriac à 16h. L’élevage Niel de Saint Chély d’Aubrac fera quant à lui, une halte au Royal Aubrac à 13h. Seul l’élevage Chauchard de Montrozier ne s’arrêtera qu’à 15h sur la place d’Aubrac, ayant encore beaucoup de kilomètres à parcourir !

Et bien sûr il sera toujours possible d’échanger avec d’autres éleveurs et acteurs de la filière élevage de l’Aubrac sur le salon du terroir les samedi 21 et dimanche 22 mai. A noter également la soirée découverte jeudi 19 mai à 20h30 salle de la Draille au Royal Aubrac où des vidéos sur la Transhumance réalisées par le club vidéo de Rodez seront projetées, suivies par une table ronde avec des éleveurs et une dégustation en musique de produits locaux.

Eva DZ

transhumance+aubrac+estives+fete

11 Mai 2022 | Actus Aveyron

La Fédération des marchés aux bestiaux en congrès à Laissac

Les représentants des marchés aux bestiaux de France étaient réunis en congrès mardi 10 et mercredi 11 mai à Laissac. Accueillis avec beaucoup de convivialité par le maire, David Minerva et son adjoint en charge du marché, Jean-Louis Puel, les congressistes ont visité, accompagnés par les élus locaux, le premier marché de France qui commercialise plus de 71 000 bovins et ovins.

Pour ses retrouvailles avec ses 45 marchés adhérents, la Fédération des marchés de bétail vif avait retenu la candidature de Laissac pour son congrès 2022. Pendant deux jours, mardi 10 et mercredi 11 mai, les participants venus de toute la France ont profité du bel accueil de la commune au centre de l’Aveyron, véritable poumon économique du territoire grâce notamment à son marché hebdomadaire. Un choix judicieux d’autant que Laissac a recouvré la première place à l’échelle nationale en volume d’animaux (bovins et ovins), une place qui fait la fierté de l’équipe municipale emmenée par le maire David Minerva et son adjoint, Jean-Louis Puel, cheville ouvrière avec Anne Mercadier du marché.

«C’est un très beau marché, très bien tenu», a salué Bruno Debray, vice-président de la Fédération nationale des marchés de bétail vif, qui remplaçait le président, Alain Breteaudeau. Le représentant du marché de Châteaubriand a félicité les organisateurs pour la rigueur de l’organisation : «les transactions ne commencent pas avant l’heure dite ! C’est d’ailleurs la marque de fabrique du marché de Laissac !», sourit-il. Le représentant national a mesuré l’impact de ce marché hebdomadaire sur l’activité économique locale, les commerces, les services qui l’entourent.

«Nos marchés sont de véritables poumons économiques pour nos territoires, c’est pourquoi il est important de les maintenir et c’est d’ailleurs le rôle de notre fédération nationale de les défendre», a-t-il avancé. «Nos marchés sont des lieux d’échanges par nature, entre éleveurs et acheteurs mais aussi avec les visiteurs qu’ils soient du grand public, des étudiants en établissements agricoles, des élus, des représentants des services de l’Etat...», a argumenté devant les congressistes, Bruno Debray. Et de rappeler que «sans nos marchés, pas de prix, pas de cotations de référence pour les éleveurs !».

Pour 2022, la situation des marchés reste fragile comme l’a expliqué Bruno Debray : «les conséquences de la nouvelle PAC, la nouvelle réglementation de la loi de santé animale, la mise en application de la loi Egalim 2 et notamment l’obligation de contractualisation nous inquiètent». Des sujets qui ont été abordés avec les élus présents mais aussi avec les représentants des négociants présents sur le site.

Eva DZ

marché+bestiaux+congrès+laissac

05 Mai 2022 | Actus Aveyron

Palmarès des concours, plus de 200 vaches, une poignée d’élues !

La Foire de Baraqueville s’est déroulée samedi 30 avril et dimanche 1er mai. Un événement qui marque son grand retour, après une absence prolongée pour cause de crise sanitaire. Un soulagement. Al'intérieur de l'Espace Raymond Lacombe se tenaient les Journées Vaches Laitières et Limousine.



À l’intérieur de l’espace Raymond Lacombe, les concours se sont succédés : Limousine, Prim’Holstein, Monbéliarde, Simmental et Brune. Du côté de la race Montbéliarde, après ce week-end, le bilan est plus que positif. «Nous avons eu de nombreux visiteurs autour de nos vaches. Avec, il est important de le souligner, la présence de France 3 pour filmer notre concours. C’est vraiment un énorme événement pour nous, avec 9 sections de vaches grâce aux 61 bêtes présentes. Nous tenons aussi à remercier le pôle de formation de Bernussou qui nous a beaucoup aidé pour l’organisation ainsi que pendant l’événement», félicite Josseline Bauguil, animatrice du syndicat Montbéliard 12.

Jérémy Duprat

Palmarès des concours

Race Limousine

Meilleur Animal du Concours :
Neith, EARL Calmelly - Bozouls (12340)
Prix de Championnat Adulte Mâle :
Ok, M. Pouget Pierre - La Capelle Bonnance (12130)
Meilleur Mâle à fort DM :
Nolan, EARL Lavabre Laurent - Bertholène (12310)
Prix de Championnat Adulte Femelle :
Neith, EARL Calmelly - Bozouls (12340)
Challenge Espérance Mâle :
Riquet, EARL Calmelly - Bozouls (12340)
Challenge Espérance Femelle :
Rude, M. Mouysset Jean-Luc - Sauveterre de Rgue (12800)
Championnat Jeune Femelle :
Rillette, EARL Calmelly - Bozouls (12340)
Meilleure Femelle à Fort DM :
Suzuki, GAEC Combelles Boyer - Ste Radegonde (12850)
Meilleur Animal sans Corne :
Parfaite, GAEC Combelles Boyer - Ste Radegonde (12850)
Prix de descendance :
Oasis Ben, M. Mouysset Jean-Luc - Sauveterre de Rgue (12800)
Prix d’Élevage : 1er EARL Calmelly, 2ème Earl Lavabre Laurent, 3ème GAEC Belard, 4ème GAEC Combelles Boyer.

Race Montbéliard

Mamelle Espoir : Prune, GAEC Sahnes - Ste Radegonde
Championne Espoir : Panoplie, GAEC Martin - Grandrieu
Mamelle Jeune :
Orelli, GAEC des Noisetiers - St Symphorien
Championne Jeune : Olympia, Cance Simon - Flavin
Mamelle Adulte : Lilas, GAEC du Bel Air- Verrières
Championne Adulte :
Jacarta, GAEC Sahnes, Ste Radegonde
Meilleure Fromagère :
Fanfan, GAEC Boyreau Fils et Frères - Montsaunes
Meilleure Laitière Bio :
Hestinee, GAEC de Séverac - Séverac le Château
Meilleure Laitière :
Fanfan, GAEC Boyreau Fils et Frères - Montsaunes
Prix d’Élevage :
1er GAEC du Bel Air, 2ème GAEC Sahnes, 3ème EARL de l’Étincelle, 4ème GAEC Boyreau

Race Brune

Championne : J inove Passion, Génétique Passion
Championne Adulte : J inove Passion, Génétique Passion
Meilleure Mamelle Adulte : Méline, GAEC de Chanac
Championne Génisse : Spéciale, Laurent Terral
Championne Jeune : Germany, GAEC Brown Swiss Farm
Meilleure Mamelle Jeune : Germany, GAEC Brown Swiss Farm
Lots Départementaux : 1er Lozère, 2ème Aveyron, 3ème Auvergne, 4ème Haute-Garonne

1ères de section
Génisses section 1 : Sidney, GAEC de Laisserac
Section 2 : Spéciale, Terral Laurent
Section 3 : Scarla, GAEC de Puech Mejac
1ère Lactation section 1 : Panama, GAEC de la Bellerie
Section 2 : Pagraduelle, GAEC Brast
2ème Lactation : Germany, GAEC Brown Swiss Farm
3ème Lactation : Méconnue, GAEC St-Louis

Race Simmental

Grande Championne : Red Rose, GAEC des Boraldes
Championne Adulte : Red Rose, GAEC des Boraldes
Championne Jeune : Ping, GAEC Salelles
Meilleure Mamelle Adulte : Nacelle, GAEC Salelles
Meilleure Mamelle Jeune : Grt Ocre, GAEC de l’Étoile
Meilleure Fromagère : Nice GAEC de Rigals

1ères de section
Meilleure Bouchère : Navarre, GAEC des Boraldes
Section Génisses : Paradis, GAEC Salelles
Section 1A : Pastille, GAEC Fabié
Section 1B : Ping, GAEC Salelles
Section 2 : Navarre, GAEC des Boraldes
Section 3 : Nacelle, GAEC Salelles
Section 4 : Mady, GAEC Salelles
Section 5 : Red Rose, Gaec des Boraldes
Section 6 : Fanzine, GAEC Fabié

Race Prim'holstein

Grande Championne Réserve : Onilia de Rouziès Thibault
Prix Spéciaux
Meilleure Laitière : Imola de l’EARL du Mespoul
Catégorie Adultes
Championne Adulte : Merry de l’Odyssée du GAEC de l’Odyssée
Championne Réserve Adulte : Nelly de l’Odyssée du GAEC de l’Odyssée
Meilleure Mamelle Adulte : Noémi de Rouziès Thibault
Catégorie Génisses
Championne Génisse : Sicile du GAEC A.M.G.B.
Championne Réserve Génisse : Sumatra de l’Odyssée du GAEC de l’Odyssée
Catégorie Jeunes
Championne Jeune : Onilia de Rouziès Thibault
Championne Réserve Jeune : Panama du GAEC Belles des Champs
Meilleure Mamelle Jeune : Polly de l’Odyssée du GAEC de l’Odyssée

 Baraqueville+Journées Laitières+ Simmental+Limousine+Montbéliarde+Brune

Précédents articles

05 Mai 2022 | Une médaille d’or pour la boucherie Soulier à Millau
05 Mai 2022 | Concours des pratiques agro-écologiques : inscriptions jusqu'au 27 mai
03 Mai 2022 | 26 dates pour fêter les 10 ans des Loco-motivés
29 Avril 2022 | Ce week-end à Baraqueville : concours et foire au matériel agricole
28 Avril 2022 | APABA Un nouveau bureau
28 Avril 2022 | Fédération départementale des CUMA Didier Larnaudie, nouveau président
28 Avril 2022 | PIG Départemental : Plus de 662 logements réhabilités
28 Avril 2022 | Rats taupiers : la coupe est pleine
25 Avril 2022 | Campagnol : action à la préfecture mercredi 27 avril en soirée à Rodez
22 Avril 2022 | Influenza aviaire : premier foyer en Aveyron
21 Avril 2022 | Aubin Cantaloube Le fruit du travail de quatre générations
21 Avril 2022 | Lionel Vialaret du GAEC du Puech Roucous, éleveur Montbéliard à Bertholène «Caractérielles mais si a
21 Avril 2022 | Julien Falgayrat éleveur Simmental à Moyrazès Le local du concours !
20 Avril 2022 | Le Veau d’Aveyron et du Ségala au défi de Top Chef !
18 Avril 2022 | La "Sélection Or" de l'entreprise Greffeuille pour Pâques
15 Avril 2022 | FNP à Villefranche : un point sur la filière porcine
14 Avril 2022 | Sodiaal Union L’optimisme domine face à un contexte sans précédent
14 Avril 2022 | Assemblée générale FODSA - GDS Aveyron Biosécurité : les éleveurs en font déjà !
13 Avril 2022 | Bleu des Causses AOP : une notoriété qui grandit
12 Avril 2022 | Rencontres de l’Appro’ximité à Millau pour vendre et acheter local
07 Avril 2022 | Lycée François Marty Un repas locavore avec un chef renommé
07 Avril 2022 | CADAUMA Machines Agricoles Échanges avec des jeunes
07 Avril 2022 | Agricampus La Roque Un simulateur de conduite à l’essai
06 Avril 2022 | Le Service de remplacement de l’Aveyron fête ses 50 ans
05 Avril 2022 | Pluie de médailles au concours départemental des fromages à Espalion
Voir toutes les archives