lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Congrès de la FNSEA : Christiane Lambert revendicative, le ministre applaudi

24 Septembre 2021

Congrès de la FNSEA : Christiane Lambert revendicative, le ministre applaudi

PPL Egalim 2, phytos et zones de non traitement, énergies renouvelables, retraites... Lors de son discours de clôture au congrès de la FNSEA, à Niort le 23 septembre, sa présidente Christiane Lambert a multiplié les appels en direction du ministre de l'Agriculture. La responsable syndicale a égrené les revendications sur des sujets aussi divers que la pérennisation du dispositif TO-DE pour les employeurs de saisonniers, la fiscalité des carburants ou encore l'étiquetage de l'origine au niveau européen. «Cohérence et fermeté: voilà ce que nous attendons de vous», a-t-elle lancé à Julien Denormandie, après l'avoir remercié «d'avoir imposé l'agriculture dans les arbitrages de Bercy» sur le plan de relance. «Nous n'avons pas toujours eu cette écoute depuis le début du quinquennat», a souligné l'éleveuse du Maine-et-Loire.

Dans son discours, jouant la complicité avec la salle, le ministre de l'Agriculture a loué la «relation de confiance [avec la FNSEA] au service d'une vision partagée». Bien qu'attendu sur de nombreux sujets, le locataire de la Rue de Varenne n'a pas fait d'annonce, se bornant à rappeler le calendrier de la fin du quinquennat, qui sera marqué par l'examen du projet de loi sur la gestion des risques et de la proposition de loi Sempastous (foncier). Lors de son congrès, la FNSEA a dévoilé sa raison d'être: «S'engager avec les hommes et les femmes qui ont le goût d'entreprendre en agriculture pour des territoires vivants et dynamiques».

La rédaction