lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Menu végétarien : limiter la fréquence hebdomadaire n’est pas «pertinent»

29 Novembre 2021

Menu végétarien : limiter la fréquence hebdomadaire n’est pas «pertinent»

Saisie par les ministères de l'Agriculture et la Santé, l’Anses estime dans une note publiée le 25 novembre que l’augmentation du nombre de menus végétariens hebdomadaires dans les cantines «ne modifie pas le niveau de satisfaction des apports en nutriments, au regard de l’atteinte des références nutritionnelles». «Il n’est donc pas pertinent de proposer de ce fait une fréquence maximale de menus sans viande ni poisson», tranchent les experts de l’agence. En clair: le menu végétarien quotidien dans les cantines ne poserait aucun problème en termes de santé et d’apports nutritionnels, malgré les débats qu’il a pu susciter récemment.

L’agence souligne au passage que, par rapport à ses recommandations, «l’apport en protéines est presque 3 fois supérieur» dans les menus avec viande et poisson. Et les apports en acides gras et sodium seraient également «excessifs». Dans ce contexte, poursuit la note, les déjeuners végétariens «permettent à la fois de diminuer légèrement cet apport [en protéines] et d’augmenter les apports en fibres». L’agence recommande en conclusion d’agir aussi «sur la qualité nutritionnelle des repas pris hors de la cantine», qui reste le facteur central du «profil de consommation global des enfants».

La rédaction