lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Zone vulnérable et réforme de l’épandage : démonstration de force des agriculteurs de l’Aveyron

17 décembre 2020

Zone vulnérable et réforme de l’épandage : démonstration de force des agriculteurs de l’Aveyron

Les agriculteurs en ont marre d’être pris pour des pollueurs et sont venus très nombreux le dire mardi 15 décembre en soirée à Rodez. FDSEA et JA ont réussi un véritable tour de force en réunissant 230 tracteurs et près de 600 agriculteurs venus dénoncer les réformes prévues sur la zone vulnérable et les règles d’épandage. Une mobilisation qui a eu des retentissements jusqu’au ministères !

Une démonstration de force devant la préfecture montrant la détermination des agriculteurs de l’Aveyron à ne pas se laisser faire face à la nouvelle carte zone vulnérable et au projet de réforme de l’épandage. Soutenus par près de 600 agriculteurs et plus de 230 tracteurs, FDSEA, JA et Chambre d’agriculture ont mis en avant leurs arguments auprès de la préfète : «Nous ne voulons pas de ces nouvelles réglementation qui n’ont aucune justica- tion environnementale», ont-ils ainsi déclaré.

Venus des quatre coins du département, les agriculteurs ont défilé en tracteur dans les rues de Rodez et se sont rassemblés devant la préfecture, pour marquer leur désaccord face à ces projets de réforme. «Nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui se sont mobilisés, celles et ceux qui ont eu le courage de venir en tracteur parfois de très loin et nos responsables locaux pour leur engagement sans faille mais aussi des salariés ou entrepreneurs solidaires avec la profession», a commenté Laurent Saint Affre, président de la FDSEA.

Le rassemblement s’est déroulé dans une ambiance responsable et dans le plus grand respect des contraintes sanitaires. Les responsables FDSEA et JA ayant choisi d’organiser cette mobilisation en soirée afin de ne pas pénaliser les commerces de Rodez, déjà fragilisés par la crise.

Une délégation de responsables FDSEA et JA a pu rencontrer les services de l’Etat : «Ils n’ont fait qu’approuver nos remarques : la qualité de l’eau est bonne en Aveyron. Elle s’améliore encore chaque année. Les mesures d’eau le prouvent. Les taux de nitrates relevés en hiver sont dus au cycle normal de la nature. Interdire l’épandage sur les pentes, les sols acides et karstiques n’aura pas d’autre effet que de rendre impossible l’élevage», ont rapporté les membres de la délégation. «Les agriculteurs en ont marre d’être pris pour des pollueurs alors qu’ils ne cessent de faire des efforts sans que ceux-ci soient reconnus», ajoute Laurent Saint Affre.

Un rendez-vous avec la DREAL en janvier

«Cette mobilisation remarquable nous permettra maintenant d’être écoutés et entendus dans ce moment de concertation sur ces prochaines réformes. Un rendez-vous avec la DREAL et la préfecture de région nous a été assuré début 2021», ont annoncé la FDSEA et JA qui ont rappelé leur objectif : «aucune commune ne doit être classée abusivement. Aucune mesure ne doit être adoptée sans être justifiée».