lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Nouvelle convention collective nationale : comment et pourquoi ?

24 décembre 2020

Nouvelle convention collective nationale : comment et pourquoi ?

 

René Debons (notre photo), responsable Espace Emploi Service de l’Aveyron et président de la section Employeurs de main d’œuvre à la FDSEA.

- Quel est le contexte ?

«La signature d’une convention nouvelle collective : il fallait le faire mais ce n’est pas tout simple car on s’habitue à des réflexes, à des habitudes qu’il va falloir oublier. Il y avait 140 conventions, on réduit très fort mais il y a la volonté d’y arriver donc on trouvera le chemin. La vitalité du dialogue social en agriculture surprendra peut être certains sceptiques, l’agriculture n’est pas à la traîne bien au contraire.

Cette convention va mettre en place une base commune de discussions, la définition des postes, des divers métiers seront privilégiés, les avantages acquis resteront. Nous allons devoir utiliser cinq critères classants pour définir la nouvelle classification des emplois.

- Que vont devenir les conventions collectives territoriales ?

On comprend bien que la diversité des métiers en élevage, en céréales, en viticulture, etc. sera prise en compte et que des accords d’entreprise pourront aider à gérer cette diversité afin que tout le monde puisse s’y retrouver.

Pour vous quel sera l’avantage pour les employeurs et les salariés de l’Aveyron ?

Le dialogue territorial doit se poursuivre notamment sur des sujets qui ne sont pas abordés par la nouvelle convention collective comme l’ancienneté. Il est certain que la nouvelle convention collective nous permettra de revaloriser nos emplois et boostera très fort l’image de l’agriculture.»