lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Patrick Bénézit (FNSEA) : «Qualité et distance de production»

28 janvier 2021

Patrick Bénézit (FNSEA) : «Qualité et distance de production»

Patrick Bénézit, secrétaire général-adjoint FNSEA : «Nous avons poussé lors des EGAlim en faveur des approvisionnements en produits locaux dans la RHD». Concernant la mesure imposant dès janvier 2022, au moins 50 % de produits de qualité et durables, dont au moins 20 % de produits bio, l’éleveur Charolais de St-Martin-sous-Vigouroux a mis en cause «les contrôles AB au sein de l’UE, et leurs équivalences de labellisation selon les pays».

Il milite en faveur de la notion «de distance de production, de race des animaux, et de moyens capables de favoriser les produits de proximité dans les appels d’offre. On se bat aussi pour intégrer la notion de montagne. L’étiquetage de l’origine des viandes ne va pas assez loin, notamment sur les plats préparés. Nous n’avons pas souhaité mettre en avant que les produits sous signe officiel de qualité. Dans la pratique, la tendance est quand même réelle en faveur des produits de proximité». Il a dénoncé «l’appellation» de «steak végétal» en nommant Xavier Niel (Free) homme d’affaires qui a lancé une start-up travaillant sur les «faux steaks et fausses saucisses».

Patrick Bénézit continue : «Sur des repas autour de 10 euros, la marchandise coûterait 15 à 20 %. On peut donc agir avec intelligence, sans presser le prix. Il y a des choses qui avancent bien avec les collectivités. Mais au niveau de l’Etat, cela reste catastrophique dans les hôpitaux, les EHPAD. Avec des achats le moins cher possible qui inquiètent le corps médical à propos de la qualité de la nourriture... On attend donc que les règles de la loi EGAlim soient bien appliquées !».